Bellocq

 

 

Bellocq est un village chargé d’histoire. Au deuxième siècle de notre ère, il fut occupé par les romains qui y implantèrent la vigne.
C’est en 1281, par la volonté de Gaston VII, Seigneur du Béarn, que la bastide médiévale fut édifiée. Elle a été le témoin de nombreuses batailles du Moyen âge et des guerres de religion entre catholiques et huguenots.
Le temple protestant a été édifié en 1805 sur l’emplacement d’un temple plus ancien.
Le château de Bellocq est la plus importante réalisation féodale en Béarn au XIIIème siècle qui ne soit pas un château vicomtal. À cette époque il abritait une garnison importante sous l'autorité d'un capitaine gouverneur ; il n'avait pas de donjon mais sept tours dont certaines cylindriques ; ces tours rondes, les premières en Béarn, avaient la particularité de mieux résister aux projectiles et aux chocs des béliers. Le château fut réaménagé sous Gaston Fébus (1343-1391). Maintenu en bon état jusqu'au début du XVIIème siècle, il fut démantelé sur l'ordre de Louis XIII afin qu'il ne puisse plus servir de refuge aux protestants. À l'heure actuelle, il fait l'objet d’importants travaux de consolidation en vue de son ouverture au public.

L’orgue :
Dû au facteur londonien W.F. Stoneham, l’orgue du temple a été offert par Mme Mary-Ann Harrisson-Bohin en 1914. Reconstruit en 1977 par H. de Bonnault, il a été restauré par les Frères Pesce grâce à l’Association Mary-Ann Harrison Bohin, créée en août 2007.
Il comporte 6 jeux dans un buffet néoclassique composé de deux tourelles plates à cinq tuyaux chacune encadrant une plate-face de 17 tuyaux ; console en fenêtre ; un clavier de 54 notes et un pédalier de 25 notes en tirasse ; transmissions mécaniques.

Plus d'informations:

 CLIC ! 

© 2016